Actualités

2017 Annual Feast: Colour and Texture
Friday, December 15, 2017, was the day, and the venue was the JAMOT esplanade of the Central Hospital of Yaounde. The event was the Annual Feast of the Central Hospital of Yaounde, patronised by the Minister of Public Health, Andre MAMA FOUDA. The conspicuous canopies and the beautiful seats for ...
News imageLire...
De nouveau en Afrique, l’unique hôpital volant du monde arrive au Cameroun
  Célébrer la Journée internationale de la vue et sensibiliser sur la nécessité de prévenir la cécité infantile   À l’invitation du Premier Ministre, Chef du gouvernement, le MD-10 d’Orbis International, seul hôpital universitaire volant accrédité par les États-Unis, s’est posé le 8 octobre 2017 pour la troisième fois sur le sol camerounais. ...
News imageLire...
La fête annuelle 2016 de l’HCY Sous le signe de la baisse de la mortalité!
La grande particularité de l’année 2016 aura été d’avoir vu célébrer deux éditions successives de la fête annuelle de l’établissement hospitalier. La première en janvier (33e édition) et la seconde (34e) en décembre. Par le passé, la grande cérémonie de l’excellence se tenait tous les derniers vendredis du mois de ...
Lire...

Toutes les actualités >>

Get the Flash Player to see this player.
Gouvernement du Canada
CHU Hôpital de Rouen
CRTV
FEICOM
HUG: Hôpitaux Universitaires de Genève


Vos droits PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 28 Octobre 2011 07:02

Non paiement des soins et des droits d'hospitalisation:

Il faut préciser que l'Hôpital Central de Yaoundé a mis en place une procédure qui permet de gérer les urgences chirurgicales gynécologiques. Toutes les femmes porteuses d'une grossesse extra-utérine ou celles qui doivent accoucher par césarienne paient normalement des frais liés à leur intervention chirurgicale. Mais notre institution offre des facilités pour améliorer l'accès aux soins pour des malades démunis. Il y existe donc un kit, une espèce de paquet minimum qui permet aux chirurgiens d'intervenir rapidement dans les situations d'urgence. Cela permet de différer le paiement des frais. Les malades qui ne paient pas sont obligées de prolonger leur séjour à l'hôpital.

le service social

C'est un service très actif. Il fait des enquêtes pour déterminer le degré d'indigence de ces patients et fait des propositions à la direction. Ce sont des réductions substantielles pour permettre à ces malades de regagner leurs familles.

le contentieux

ce sont des malades qui ont des familles. Quand une femme accouche, cela suppose qu'elle a au moins son conjoint. L'accouchement est un événement heureux en Afrique. On n'a pas besoin de lancer un SOS pour accueillir un nouveau-né qui apporte toujours le sourire. Nous demanderons à ces familles de prendre leurs responsabilités. Que les malades comprennent qu'elles doivent contribuer un peu pour le fonctionnement de l'hôpital.    etc...

 
pour toute information
  • avant d'aller aux urgences appeler le samu

    Standard de l'hôpital +237 22 23 40 20
.